Notre Maison d’Accueil

LA MAISON D’ACCUEIL DE KAMALONDO

UN CENTRE DE PREMIER ACCEUIL

Situé au cœur de la capitale katangaise, la maison BUMI de Kamalondo accueille tout au long de l’année des enfants orphelins, abandonnés ou en détresse.

Si la première préoccupation est de nourrir et de soigner le nouvel arrivé, il s’agit également de lancer immédiatement la procédure d’enquête qui permettra d’établir si celui-ci est effectivement isolé ou s’il a encore de la famille.

Au terme de ces démarches, les enfants « non-réinserables » en famille sont dirigés vers notre Village d’Enfants de Karavia alors que les autres sont replacés dans leurs familles. Dans ce second cas, BUMI veille à mettre en œuvre la réinsertion la plus sereine possible, par le biais de médiations et par un accompagnement post-réinsertion.

UN CENTRE DE TRANSIT

L’enquête prend parfois plusieurs mois, pendant lesquels les enfants sont logés dans la maison d’accueil de Kamalondo qui compte actuellement trente-cinq places. Un dortoir, un réfectoire, des sanitaires et une cour de récréation sont le lieu de vie transitoire de ces petits qui évoluent alors sous les yeux bienveillants d’éducateurs chargés de les nourrir, de les soigner et de les éduquer.

UNE ÉCOLE

À côté du centre de transit, il nous a semblé indispensable d’ouvrir un établissement scolaire, afin que les enfants « en attente » puissent entamer ou poursuivre leur scolarité. L’école accueille également près de 200 externes provenant des familles les plus pauvres de la capitale katangaise, moyennant des frais d’inscription réduis. Les classes vont de la première primaire à la 4e secondaire.