Le Village D’Enfants

Le Village D'Enfants de Karavia

UNE NOUVELLE FAMILLE

À 12 km du centre de Lubumbashi, le long de la rivière Karavia, nous avons mis sur pied un projet qui nous tenait fort à cœur : la création d’un village où peuvent grandir les enfants qui ne retrouveront plus leurs parents. L’idée est d’offrir une stabilité familiale et un cadre de vie humain et chaleureux, une priorité pour le développement et le bien-être de l’enfant.

À ce jour, la parcelle de Karavia compte quatre maisons fonctionnelles. Chacune a une capacité d’accueil de 10 à 12 enfants, encadrés par une maman-éducatrice qui veille à leur santé, à leur alimentation et à leur éducation. Un superviseur de programme est chargé de la coordination de ces différentes entités.

A l’heure actuelle, plus de 110 enfants vivent sur le site et les maisons sont donc surpeuplées. Il devient urgent de construire une nouvelle maison d’accueil › voir nos projets prioritaires.

A terme, le site devrait être composé de 10 maisons familiales pour une capacité maximale de 120 enfants.

UN ENCADREMENT SCOLAIRE ET PARASCOLAIRE

L’enseignement primaire est dispensé au sein de notre école de Karavia. Ce projet permet de scolariser près de 200 enfants issus de nos maisons familiales ou des familles les plus pauvres de la zone. À terme, nous souhaitons construire un second bâtiment destiné à l’école secondaire, afin de donner l’opportunité à nos élèves de pouvoir poursuivre leur cursus scolaire.

En parallèle à l’école, BUMI a mis sur pied un centre d’éveil pour l’encadrement et le développement intellectuel de la petite enfance. Le centre comprend les classes maternelles ainsi qu’un espace ludique, une cuisine intégrée et une cours intérieure. Un éducateur spécialisé appuyé d’une équipe de bénévoles veille à l’apprentissage par l’utilisation d’outils adapté et d’ateliers divers.

Le site de Karavia offre par ailleurs l’espace nécessaire à l’organisation d’activités ludiques et sportives destinées à l’épanouissement de nos enfants et jeunes résidents. En 2016 une équipe de foot BUMI composée d’enfants de notre école a été mise sur pied via le réseau Inter Campus, bien que l’aménagement d’un terrain de foot s’avère encore nécessaire.

UN DISPENSAIRE EN CONSTRUCTION

La majorité des enfants de Karavia a moins de dix ans. Parmi eux, certains souffrent d’épilepsie, de drépanocytose, du VIH/sida, de parasitoses, de traumatismes liés à des mauvais traitements, ou encore de paludisme ou de fièvre typhoïde. Ces enfants-là requièrent une attention particulière et des soins médicaux adaptés.

C’est pourquoi BUMI a entrepris la construction d’un dispensaire sur sa parcelle. Spécialisé en pédiatrie et en soins pré- et postnatals, il sera ouvert à nos internes mais aussi aux familles pauvres du quartier. Pour l’instant, les soins sont prodigués dans une petite infirmerie de ce dispensaire en devenir. Un infirmier plein temps s’occupe de la santé des enfants mais également des questions d’hygiène et de propreté. Une équipe de médecins bénévoles se relaie pour consulter nos enfants et effectuer le suivi des traitements. Visitez nos projets prioritaires pour plus d’infos